Votre santé avant tout

Une décision Sécurité d’IBM fait que nous respirons un air vicié depuis maintenant 2 semaines

Pourquoi ?

Pour éviter les vols suivant les propos de l’auditeur : Verrouillage des fenêtres aux 1ier , 2ieme , 3ieme et 5 ième étages de l’immeuble. Le 4ième étant épargné car moins accessible aux cambriolages ! ! !

or, sur le site de Gentilly il n’y a pas de ventilation mécanique contrôlée ! ! !

Donc pas de circulation ni de renouvellement de l’air dans les bureaux et couloirs. La ventilation sert à évacuer les polluants (odeurs, humidité, produits de combustion des appareils de chauffage, microbes etc…).

Les clés des fenêtres sont mises sous alarme et donc ne sont plus accessibles, les gardiens ne peuvent plus ouvrir les fenêtres.

Nous sommes dans notre droit de réclamer la possibilité d’ouvrir nos fenêtres à notre convenance.

Voici ce que dit le Code du travail :

Article R.4222-1  :

Dans les locaux fermés où les travailleurs sont appelés à séjourner, l’air est renouvelé de façon à :

1° Maintenir un état de pureté de l’atmosphère propre à préserver la santé des travailleurs ;

2° Eviter les élévations exagérées de température, les odeurs désagréables et les condensations.

Article R.4222-4 :

Dans les locaux à pollution non spécifique, l’aération est assurée soit par ventilation mécanique, soit par ventilation naturelle permanente.

Dans ce dernier cas, les locaux comportent des ouvrants donnant directement sur l’extérieur et leurs dispositifs de commande sont accessibles aux occupants.

Article R.4121-1 :

L’employeur prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs.

Agissons pour notre santé

Réclamons de revenir à la situation d’avoir des fenêtres déverrouillées et ouvrables à notre convenance, ceci en attendant qu’IBM mette en œuvre une nouvelle solution d’ouverture limitée des fenêtres.

Imprimer cet article Télécharger cet article